Vous souhaitez avoir un vélo électrique qui soit à la fois bien construit et qui propose de très bonnes performances ? Vous allez pouvoir lire ici le test du Ado A20F.

Présentation

Avec ses 28,4 kg, l’ADO A20F est sensiblement plus lourd que le modèle précédent, mais il se comporte tout de même assez bien pour un e-bike tout-terrain équipé de pneus larges.

Une fois repliée, le vélo électrique mesure environ 1 m de long, un demi-mètre de large et environ 82 cm de haut. Ce que j’ai vraiment apprécié, c’est l’empattement plus long. Le guidon peut également être tiré beaucoup plus loin que sur le petit A16.

Comme pour son prédécesseur, la fabrication du cadre en aluminium est à nouveau excellente. En ce qui concerne les parties complémentaires, ADO a apparemment déjà apporté les premières améliorations. Le support de fourche avant présente désormais une couronne de fourche noire impeccable au lieu d’une surface coulée chromée quelque peu sale. Les couvercles en plastique des amortisseurs, d’apparence un peu bon marché, ont également été remplacés par des pièces plus robustes, ce qui, à mon avis, donne à la moto un aspect beaucoup plus haut de gamme vu de l’avant.

La deuxième amélioration que j’ai remarquée : le levier de déverrouillage est maintenant doté d’une petite sécurité qu’il faut repousser contre une résistance à ressort avant de pouvoir ouvrir le levier et replier la barre. À mon avis, il s’agit d’une amélioration sensible, alors que l’ancienne conception de l’A20 n’avait pas effectué de manœuvres indésirables.

Troisième amélioration significative : le cadre de l’ADO A20F est un peu plus long que celui de l’A20, ce qui entraîne des forces plus importantes sur le cadre. En tant qu’e-bike tout-terrain, l’A20F devra certainement supporter un ou deux chocs de plus, c’est pourquoi le bras oscillant arrière a été rendu considérablement plus massif :

Design du Ado A20F

Le contrôleur utilisé par ADO est toujours le S866, dont la configuration me semble toujours étrange. L’écran LCD est rétroéclairé et contrôlé par trois boutons. L’interrupteur marche/arrêt situé au milieu active l’affichage et les touches plus et moins permettent de sélectionner l’un des trois niveaux d’assistance.

À mon avis, si vous comptez de toute façon rouler uniquement sur des terrains privés ou à l’étranger, vous pouvez tout aussi bien débloquer le moteur de sa configuration conforme aux normes européennes de 250 W à un énorme 500 W et débloquer la vitesse maximale de 25 km/h à 40 km/h. Dans le réglage par défaut, l’accélérateur ne peut également être utilisé qu’à partir d’une vitesse d’au moins 6 km/h, ce qui peut également être modifié par un bref changement dans le menu de configuration.

ADO offre un très bon support (je l’ai testé sur le Xiaomi Himo Z16) et une garantie allant jusqu’à 10 ans. Une autre particularité des vélos électriques ADO est que le fabricant met en place ses propres entrepôts locaux dans l’UE pour la livraison, les pièces détachées et les réparations.

Autonomie

La batterie de l’A20F a une capacité de 270Wh et est placée dans la barre large et peut être retirée. Il a une tension de 36V à partir de cellules 18650 typiques d’une marque chinoise non nommée avec 2500mAh chacune, qui sont également connues de l’industrie automobile. Selon le fabricant, elles devraient suffire pour 820 à 1 050 cycles de charge. Vous pouvez parcourir environ 25km avant de devoir le recharger.

Conclusion

Le Ado A20F est donc un vélo électrique qui à notre avis conviendra si vous comptez l’utiliser tous les jours.